Archives du mot-clé Alex Germys

Coup de projecteur sur un jeune talent belge…

Il est jeune, talentueux et son petit air d’Andrew Garfield ferait craquer presque toutes les filles, mon petit frère de coeur aka Alex Germys a (enfin) sorti son 2ème single. J’étais donc dans l’obligation – la plus subjective – de vous en parler aujourd’hui!

Julie VanH et Alex Germys
#Selfie du jour avec Alex Germys ce matin à la RTBF.

Pour ceux qui ne connaissent pas Alex Germys, pas de panique… il en est encore à ses débuts. Mais quels débuts prometteurs!  

C’est à l’âge de 16 ans qu’Alex a commencé à chipoter sur son Mac pour créer des sons. Electro, pop, trap, hip-hop … son logiciel a chauffé de longues heures durant alors qu’il était encore sur les bancs de l’école. Auto-didacte, Alex a appris très vite et s’est trouvé dans un registre plutôt pop et assez frais! 
Un jour comme ça (ça devait être en 2011, si mes souvenirs sont bons), on s’est rencontré pour la toute première fois dans les backstages d’un concert. Il s’est alors présenté comme le compositeur du track « Friday Night » d’un artiste nommé O.G Da General. Une rencontre brève entre 2 flightcases à l’arrière d’une scène sur laquelle se produisaient quelques gros artistes. 

La suite, vous la devinez: une belle amitié est née!

Parce qu’un p’tit gars comme ça, il faut croire en lui, lui donner les moyens de s’épanouir, de s’exprimer, de faire entendre ses productions au public pour ‘sentir’ si la mayonnaise prend. Interview par ci dans Extravadance (à l’époque, j’animais ce show electro-dance quand je bossais pour NRJ), diffusion de tracks par là, tweets et posts Facebook en veux-tu, en voila! C’est en traînant avec les membres de mon équipe qu’il a fait la connaissance de mon ami DJ Makasi, avec qui il travaille pour la sortie d’un projet Electro Festival au nom du DJ anversois. Après cette belle expérience, Alex décide de se consacrer à un projet solo. C’est ainsi qu’il sort le single « Sunrise » en 2014.
Et puis, il faut avouer qu’il ne chôme, notre petit gars. La tête bien vissée sur les épaules, il poursuit ses études supérieures d’ingénieur de gestion tout en bossant sa musique, multipliant les contacts et les rencontres artistiques, se faisant une petite place dans « le milieu ». 
L’année passée, dernière ligne droite pour Alex Germys qui met le paquet sur ses productions alors qu’il entame son année d’études finale. C’est ainsi que sort un hit intitule « All Along » ou l’histoire d’un coup de coeur de notre jeune producteur belge pour un candidat de The Voice Belgique saison 4, Khalil Abtal, qui collait parfaitement à la tonalité assez haute du morceau. Le résultat est bluffant: un titre pop acoustique a consonance électro.

Là, nous sommes en 2016, Alex a 22 ans.

On attendait avec impatience ce qu’on appelle un « follow up » dans le jargon, à savoir un nouveau single. Bonne nouvelle: « Sweet Afterglow » est sorti hier! Ici, c’est un Alex Germys plus doux qu’on retrouve avec la chanteuse belge Myah qui nous transportent tous les deux dans un univers aux sonorités pop, fraîches et assez inattendues. Vous ne l’avez pas encore entendu?
Voici la video à partager sans modération: